Murat.fr - Ville de Murat - Cantal Auvergne 15300
COMMERCES & ARTISANS

Des liens plus forts que l'histoire

La ville de Murat entretient des liens fraternels avec la ville de Brême depuis 2014.

En 2014, Christian Weber, alors Président du Parlement de Brême, a assisté aux cérémonies commémoratives des événements des 12 et 24 juin 1944 (plus d'informations ici). Ce fut le premier officiel Allemand a participer aux commémorations depuis la fin de la guerre. Sa visite et sa rencontre avec Gilles Chabrier, maire de Murat, et Jean et Roger Cassagne, fils de déporté, ont tissé des liens fraternels entre les deux villes. Ce partenariat a permis un échange de jeunes collégiens : 6 Français et leur professeur ont participé à la Nuit de la Jeunesse de Brême en 2019. L'échange retour devait avoir lieu en mai, mais a été annulé pour raisons sanitaires.

A partir du travail d'historiens allemands sur la déportation des Muratais, la ville de Murat et l'association des déportés se sont rapprochées de la ville de Hambourg, (le camp de Neuengamme où furent déportés les Muratais est situé à côté de cette ville). Une stèle a été installée en 2012 par une délégation murataise dans le jardin du souvenir du camp de Neuengamme.

Brême est une ville hanséatique de 550 000 habitants du Nord-Ouest de l'Allemagne. Ville portuaire située le long du fleuve Weser, à environ 60 kilomètres au sud de son estuaire en mer du Nord, Brême constitue l'une des deux villes enclavées dans le Land de Basse-Saxe appartenant à celui de Brême (nom officiel : Freie Hansestadt Bremen, c'est-à-dire « ville hanséatique libre de Brême », qui rappelle l'adhésion de la ville à la Ligue hanséatique, l'autre étant Bremerhaven. 

Contact Association Mémoire(s) & Déportation du Cantal : Jean-Claude Jarrige