6 collégiens Muratais au pays de Goethe

20/11/2019
6 collégiens Muratais au pays de Goethe

Six jeunes Muratais en Allemagne pour la Nuit de la Jeunesse de Brême

Le 22 juin dernier, les autorités politiques de Brême (présidence du Parlement et Mairie), étaient présentes à Murat aux cérémonies des 12 et 24 juin 1944 commémorant la déportation en Allemagne de 103 Muratais dont 39 des 75 victimes ont disparus dans les camps des alentours de cette grande ville du Nord de l’Allemagne. A cette occasion, la présidente du Parlement, Madame Antje Grotheer, avait officiellement invité une classe de jeunes Muratais à participer à la Nuit de la Jeunesse de Brême. Cette invitation s’est concrétisée du 7 au 14 novembre par le voyage de la classe de 3ème option Allemand du collège Georges Pompidou de Murat. Six élèves, encadrés par leur professeur de langue, Pascale Gabriel, et un agent municipal, Isaure Mazard, ont été accueillis dans des familles des élèves de l’école « Oberschule Lerche » de Brême et ont suivi un programme copieux préparé par Anja Leibing chargée des relations internationales au Parlement et Christel Trouvé historienne française attachée au « Bunker Valentin ».

Visite de la ville hanséatique de Brême (la Hanse, constituée au XIIIème siècle était une association de cités marchandes de l’Allemagne du Nord) qualifiée par ses 500.000 habitants de « village traversé par un tram», skatepark, visite de l’école de leur correspondant, rencontre avec le Consul honoraire de France et découverte de l’Institut Français, étaient au programme de ce voyage. La Nuit de la Jeunesse de Brême (axée sur un développement économique, politique, social, culturel et environnemental), le 12 novembre, a permis aux Muratais et à leurs correspondants de présenter leur séjour et d’évoquer les échanges à venir entre les deux villes. Prochainement, les six jeunes correspondants allemands devraient être reçus à Murat dans les familles de leurs homologues.

Le parcours mémoriel, lié aux événements tragiques des 12 et 24 juin 44 de Murat, s’est déroulé en 2 temps avec la visite du camp de concentration de Neuengamme (camp principal situé près de Hambourg où furent déportés les Muratais) et la visite du « Bunker Valentin » (près de Brême -« kommando » annexe du camp de Neuengamme), gigantesque ouvrage en béton (inachevé) destiné à abriter l’assemblage des sous-marins nazis, construit par des travailleurs forcés et des déportés, 34 Muratais y perdront la vie. Pour ces adolescents de 13 à 15 ans, ces visites émouvantes ont rappelé la tragique histoire que leurs concitoyens ont vécu au cours de la Seconde Guerre mondiale, qu’elle n’est pas si lointaine et qu’elle concerne des familles qu’ils connaissent tous.


Monsieur Gilles Chabrier, Maire de Murat, accompagné de son premier adjoint, monsieur Pierre Locatelli, a fait le déplacement pour participer à la Nuit de la Jeunesse avec les participants au voyage et rencontrer Andreas Bovenschulte, le Maire de Brême. A cette occasion, il a pu faire la connaissance de Mme Weber, veuve de Christian Weber Président du Parlement décédé en février dernier, premier officiel allemand à venir participer aux cérémonies du souvenir de la déportation à Murat.